Il y a trente ans, la manie de tout perpétuellement photographier vous faisait immédiatement taxer de "touriste japonais". Aujourd'hui, depuis que tout le monde est équipé d'un téléphone avec une fonction photo, le mitraillage sur les lieux publics est incessant.

Alors plutôt que d'attendre indéfiniment que place nette me soit faite, j'intègre les photographes à mes clichés.

 

photoG (2)

 

photoG(1)

 

photo (3)

 

-  Exposition Picasso   -